Anagruz

Découvrez ses œuvres plus bas !

RankArt : Pouvez-vous vous présenter en quelques mots à nos lecteurs ?

Anagruz : Je m’appelle Anaïs Gruson, nom d’artiste Anagruz. Je suis peintre animalier autodidacte, et mon médium le plus courant est l’acrylique, que ce soit au pinceau ou au couteau.

J’aime peindre l’animal, il rappelle la patience, et surtout la vérité car il ne ment pas. En apparence proche de nous, l’animal nous est pourtant invariablement inaccessible, car nous ne pouvons entendre sa communication autrement que depuis notre propre langage. Face à l'effondrement de la biodiversité, il appartient à l'artiste de trouver une voie, et une voix, pour sensibiliser à la vie animale, au respect de celle-ci, et mobiliser les consciences afin de sauver et préserver les richesses de cette diversité naturelle.

 

RankArt : Pratiquez vous la peinture pour votre loisir ou en tant que professionnel ?

Anagruz : Je la pratique en tant que professionnelle depuis 4 ans.

 

RankArt : Quel a été le parcours professionnel et/ou artistique qui vous a forgé en tant qu’artiste ?

Anagruz : Cavalière depuis mes 5 ans, j’ai toujours aimé observer les petits détails des chevaux avec lesquels je passais du temps, pour les redessiner aussitôt une fois rentrée de ma séance d’équitation.

Aujourd’hui à 30 ans, j’observe toujours, mais avec en plus une mise en perspective par rapport avec l’actualité et l’évolution des rapports sociaux.

Ingénieur de formation, j’ai pu aménager avec mon entreprise un temps partiel afin de pouvoir me consacrer à la création artistique. C’est une chance car ce n’est pas aisé de faire valoir un métier d’artiste dans un milieu si cartésien, mais c’est un défi que j’aime relever. Être artiste selon moi c’est aussi bousculer les conventions, et montrer des voies pour penser différemment.

 

RankArt : Pourquoi avoir choisi la peinture comme mode d’expression plutôt qu’un autre ? Quel a été le déclic ?

Anagruz : La peinture et le dessin ont toujours été mes modes d’expression de prédilection depuis toute petite. Je ne suis pas la plus douée pour raconter des histoires ou captiver un auditoire, alors qu’en peinture, je suis chez moi. Lorsque les choses vont trop vite, lorsque je retiens trop d’émotions à exprimer, lorsque je n’y vois plus clair, alors je me trouve devant ma toile, et là tout me traverse : mes questions, mes pensées, mes émotions, pour finir dans la création. Mon esprit s’apaise, alors que ma toile s’anime. C’est dans ces moments que je m’exprime le plus, et le mieux. Dans ces moments je trouve mes réponses, parfois dures, mais toujours sincères.

 

RankArt : Votre vie et ses étapes influencent-t-elles votre art et de quelle manière ?

Anagruz : Oui bien sûr.

Au quotidien, lorsque le travail d’ingénieur m’enferme vraiment trop, c’est à chaque fois le moment où naît une nouvelle idée, un nouveau style : mes Multiples et surtout mes Superpositions sont des collections qui sont nées durant les périodes les plus éprouvantes au bureau.

 

RankArt : Comment définiriez-vous votre travail artistique ? Que dites-vous de vos œuvres à quelqu’un qui n’a jamais vu une de vos œuvres ?

Anagruz : C’est avant tout de l’art animalier contemporain, plutôt figuratif.

J’y mélange le réalisme et l’abstrait, ou parfois je réalise des toiles entièrement réalistes, mais j’y privilégierai le rythme et la composition.

Certains sont visuels, d’autres sont auditifs, je fais partie des kinesthésiques : ceux qui fixent surtout les sensations, les ressentis et les énergies. Lorsque je peins l’animal, je cherche donc avant tout à retranscrire la douceur d’une fourrure, la délicatesse du posé d’une patte, la profondeur et l’expressivité du regard.

 

RankArt : Pourquoi ces choix de sujet, de technique, de style ?

Anagruz : Dans mes Superpositions, l’animal symbolise l’individu mal connu voire inconnu. Face à l’autre, nous pouvons faire le choix de nous contenter uniquement des apparences superficielles, travaillées et esthétiques, car c’est le message le plus simple et accessible que nous envoie cet autre. Mais nous pouvons également choisir de craquer cette coque d’apparences pour chercher à connaître l’autre sous un aspect plus authentique, plus riche et plus personnel. Avec (ou peut-être à cause) de la surinformation, la nuance et l’approfondissement des concepts sont progressivement délaissés. Les êtres se voient alors rangés dans des cases continuellement plus restreintes et raccourcies, en particulier les animaux qui souffrent de cet antagonisme si sévère humain/bête. C’est le rôle de l’artiste d’aller à contre-courant pour décrire voire critiquer le monde qui l’entoure, et le remettre en question.

RankArt : Qu’est ce qui, de façon générale influence votre peinture (peintre, cinéma, musique, auteur…) ?

Anagruz : Au-delà de mon environnement très personnel, l’actualité influence mon style : l’élection des climato-sceptiques sur le continent américain, la menace écologique toujours plus pesante m’ont poussée à me concentrer sur l’art animalier et sur l’engagement pour la cause animale, en participant à des expositions caritatives.

Toutes ces influences donnent progressivement plus de sens et de profondeur à mon travail.

 

RankArt : Quel est le point de départ d’un tableau, la genèse d’une œuvre (un schéma, une image, le hasard, l’imagination seule, un peu de tout ça…) ?

Anagruz : Un flash. Une image flashe d’un seul coup dans ma tête, très intense, je vois la posture de l’animal, je vois ce qui doit s’en dégager, je vois la composition, je le mets rapidement sur papier pour peaufiner les détails, et c’est parti.

 

RankArt : Selon vous, à partir de quel moment un peintre, un photographe, un musicien… devient un artiste ?

Anagruz : Pour être artiste il n’est pas fondamentalement nécessaire d’exercer un métier d’artiste. Selon moi c’est avant tout un état d’esprit dont les piliers sont la perpétuelle remise en question, le mouvement de l’esprit, l’indépendance de la pensée.

 

RankArt : Artistiquement parlant, y a-t-il un rêve que vous n’avez pas encore réalisé ?

Anagruz : Vivre complètement de mon art peut-être. Pour l’instant mon activité artistique représente une part de plus en plus importante de ma vie active, et me demande de libérer de plus en plus de temps pour répondre aux commandes, aux expos, et peut-être que bientôt je serai peintre à 100% !

 

RankArt : Quelle est votre actualité artistique ? Quels sont vos projets artistiques ? -

Anagruz : Beaucoup d’événements à venir !

  • Salon Arbustes pour artistes de 15 à 30 ans à Mantes La Jolie

  • Grand Prix Boitat au salon de Barbizon

  • Enchère caritative au profit de la cause animale

  • Salon national d’Art Animalier de Bry sur Marne

Et d’autres projets d’expos pour l’année 2020… j’attends impatiemment d’annoncer les résultats sur mon site et ma page facebook !

 

RankArt : Pour se faire une idée de votre personnage de façon plus général, j’aime bien soumettre à nos artistes invités les questions un peu naïves du thème de l’ile déserte…

-Sur une île déserte vous emportez…

*Quel film ? « Rush » de Ron Howard

*Quel livre ? « Les chevaux lointains » de Buck Brannaman

*Quelle musique ? The Cranberries

*Quel objet ? Un bloc papier. Je trouverai bien de quoi dessiner dessus une fois là-bas…

*Lequel de vos tableaux ? Aucun, ils vivront sans moi.

 

RankArt : Quel voyage aimeriez-vous encore faire ?

Anagruz : J’aimerais faire une randonnée longue dans le Sahara.


RankArt : Quelles étaient vos ambitions d’enfant pour votre vie d’adulte ?

Anagruz : Rien de très précis, à part peut-être vétérinaire mais j’aurais bien été incapable de pratiquer de le chirurgie sur un animal, les cours de dissection au lycée me l’ont révélé !

 

Merci Anagruz !

Retrouvez Anagruz sur son site Web, sa page Facebook,Instagram et Youtube.

Multiples_uniques

Superpositions #11_ANAGRUZ

Multiples Uniques #3 par ANAGRUZ_2

Multiples Uniques #2

Marius_ANAGRUZ_ld

les superpositions #16

Les Superpositions #14 _ ANAGRUZ_sans ca

Les Superpositions #9_ANAGRUZ

Les superpositions #8_ANAGRUZ

Les Superpositions #12_ANAGRUZ

© 2016 par RankArt

Autrech 09800 Saint Lary, France

  • Facebook Clean
  • Twitter Clean