Gilles Crann Piorra

Découvrez ses œuvres plus bas !

RankArt : Pouvez-vous vous présenter en quelques mots à nos lecteurs ?

Gilles Crann Piorra : Mon nom d’artiste est Gilles Crann Piorra et je suis français et irlandais, d’où mon nom d’artiste d’origine gaëlique irlandais. Crann Piorra veut dire littéralement l’arbre à poire et comme mon nom civil est Poirier, c’est naturellement que j’ai adopté ce nom. Autrement, je suis un humain comme les autres, qui déteste les conventions et les habitudes et qui aime constamment découvrir quelque chose de nouveau.

 

RankArt : Pratiquez vous la peinture pour votre loisir ou en tant que professionnel ?

Gilles Crann Piorra : Je pratique la peinture depuis 1989 mais je ne suis passé professionnel que depuis 2018.

 

RankArt : Quel a été le parcours professionnel et/ou artistique qui vous a forgé en tant qu’artiste ?

Gilles Crann Piorra : J’ai commencé la peinture en 1989 en me rendant à des cours de peinture à une école d’arts à Dendermonde en Belgique alors que j’habitait à Gand. En 1991 après mon déménagement à Paris, je me suis inscrit aux Ateliers des Beaux-Arts de la ville de Paris ou j’ai suivi des ateliers de peinture en expression libre. À la suite de cela, j’ai acquis ma technique à force de peindre et d’expérimenter.

 

RankArt : Pourquoi avoir choisi la peinture comme mode d’expression plutôt qu’un autre ? Quel a été le déclic ?

Gilles Crann Piorra : J’ai toujours aimé dessiner mais après avoir essayé infructueusement de jouer de la musique, je me suis inscrit, un peu attiré tout de même, à un cours de peinture et là, cela a été tout de suite le déclic. Je me suis rendu compte que ça allait devenir une passion.

 

RankArt : Votre vie et ses étapes influencent-t-elles votre art et de quelle manière ?

Gilles Crann Piorra : Je suis forcément influencé par mes expériences passées et en particulier par cette éducation de mes parents tous les deux enseignants qui voulaient que je suive la norme et l’ordre des choses. Ce que par opposition, je me suis empressé de fuir. Mes voyages aux quatre coins du monde m’ont beaucoup influencé dans le choix de mes couleurs et ma curiosité à fait le reste.

 

RankArt : Comment définiriez-vous votre travail artistique ? Que dites-vous de vos œuvres à quelqu’un qui n’a jamais vu une de vos œuvres ?

Gilles Crann Piorra : Je suis un artiste peintre abstrait et je me défini comme coloriste avant tout car mon choix des couleurs est primordial. J’aime contraster les couleurs chaudes et vives avec des tons de bleus plus ou moins foncés. Je n’utilise jamais le noir seul mais seulement pour assombrir une couleur.

 

RankArt : Pourquoi ces choix de sujet, de technique, de style ?

Gilles Crann Piorra : Je peins principalement à l’huile car j’aime peindre dans le gras et de pouvoir retravailler ce médium. L’acrylique sèche trop vite et n’a pas cette texture propre à l’huile. Je n’utilise presque aucun additif autrement que l’huile et l’essence d’aspic. J’aime peindre l’abstrait car il laisse plus de liberté imaginative. Avec l’abstrait on exprime vraiment ce qui vient de l’intérieur, on n’est pas borné à ce que l’on voit, la limite est l’imagination, rien d’autre.

 

RankArt : Qu’est ce qui, de façon générale influence votre peinture (peintre, cinéma, musique, auteur…)?

Gilles Crann Piorra : Je suis très influencé par la musique qui est un élément essentiel de ma création artistique. Je peins avec la musique que j’écoute de façon aléatoire et très fort. Je suis aussi influencé par les autres artistes peintres de Bruegel et Van Eyck aux peintres contemporains qu’ils soient connus ou non.

RankArt : Quel est le point de départ d’un tableau, la genèse d’une œuvre (un schéma, une image, le hasard, l’imagination seule, un peu de tout ça…) ?

Gilles Crann Piorra : Le point de départ d’un tableau, c’est avant tout une idée qui a germé dans ma tête. Mais ca peut aussi être un objet, une sculpture, un tapis ou toute autre chose qui agit comme déclencheur. J’ai un jour vu un tapis qui m’a inspiré pour mon œuvre Floods.

 

RankArt : Avec quel peintre d’hier auriez-vous aimé vous entretenir ? Et pourquoi ?

Gilles Crann Piorra : J’aurai aimé rencontrer Joan Mitchell car j’adore son travail et elle m’a beaucoup inspiré. Mais il y en a d’autres comme Chagall, Frida Kahlo, Magritte et même pourquoi pas Rembrandt

 

RankArt : Et parmi vos contemporains ?

Gilles Crann Piorra : J’adorerai rencontrer David Hockney.

 

RankArt : Selon vous, à partir de quel moment un peintre, un photographe, un musicien… devient un artiste ?

Gilles Crann Piorra : Le peintre devient un artiste à partir du moment où il pense en permanence à son art et que cela devient une obsession.

 

RankArt : Quelle est l’exposition d’un autre artiste qui vous a le plus marqué ?

Gilles Crann Piorra : Jean Paul Riopelle et son œuvre Hommage à Rosa Luxembourg

 

RankArt : Quel est votre plus fort souvenir d’exposition personnelle et pourquoi ?

Gilles Crann Piorra : Mon plus fort souvenir d’exposition personnelle est la première grande exposition ou j’exposait 26 tableaux de mon travail allant de mes débuts aux plus récents. Je me suis tant impliqué dans cette exposition que je ne suis pas arrivé à terminer mon discours lors du vernissage tellement j’étais ému.

 

RankArt : Artistiquement parlant, y a-t-il un rêve que vous n’avez pas encore réalisé ?

Gilles Crann Piorra : J’aimerai tant faire des sculptures monumentales. C’est un rêve enfoui au fond de moi mais un jour je le sortirai.

 

RankArt : Quelle est votre actualité artistique ? Quels sont vos projets artistiques ?

Gilles Crann Piorra : Je réalise en ce moment une fresque monumentale de 22 mètres de long qui me prend toute mon énergie artistique. Je veux lier à travers cette fresque la musique à ma peinture et réaliser une œuvre qui puisse se lire en commençant par n’importe quel tableau, la fin se raccordant au début.

 

RankArt : Pour se faire une idée de votre personnage de façon plus général, j’aime bien soumettre à nos artistes invités les questions un peu naïves du thème de l’ile déserte…

-Sur une île déserte vous emportez…

*Quel film ? Un film argentin que je ne connais pas encore. J’adore le cinéma argentin, je le trouve très original.

*Quel livre ? 1984 de George Orwell

*Quelle musique ? Fela Kuti, Original Sufferhead

*Lequel de vos tableaux ? Quiet town before storm, un de mes premiers tableaux.

 

RankArt : Quel voyage aimeriez-vous encore faire ?

Gilles Crann Piorra : Aller sur l’île de Sao Tomé

 

RankArt : Quelles étaient vos ambitions d’enfant pour votre vie d’adulte ?

Gilles Crann Piorra : Devenir testeur de matelas.

 

Merci Gilles !

Retrouvez Gilles Crann Piorra sur son site Web et sa page Facebook.

Souitenez cet artiste en votant pour "Pipers at the gate of dusk" sur myrankart.com

© 2016 par RankArt

Autrech 09800 Saint Lary, France

  • Facebook Clean
  • Twitter Clean