Monique Chozenon-Bourras

Découvrez ses œuvres plus bas !

RankArt : Pouvez-vous vous présenter en quelques mots à nos lecteurs ?

Monique Chozenon-Bourras : Peintre autodidacte depuis 1970/1980, années où j'ai acheté mes premiers pinceaux, mes premiers tubes de couleurs à l’huile et mes premiers châssis... La peinture, pour moi, est une forme de liberté, un équilibre, un moment d'introspection... Je ne cherche pas à faire passer un message, c'est un besoin de créer.

 

RankArt : Pratiquez vous la peinture pour votre loisir ou en tant que professionnel ?

Monique Chozenon-Bourras : Bien qu'inscrite depuis juillet 2017 à l'Insee comme peintre indépendant, la peinture reste pour l'instant un loisir puisque je n'en vis pas,  je n'ai pas encore de site web (prévu...) et j'expose peu.

 

RankArt : Quel a été le parcours professionnel et/ou artistique qui vous a forgé en tant qu’artiste ?

Monique Chozenon-Bourras : Mes débuts, mon parcours... J’ai commencé au “pas à pas” avec des ouvrages traitant de différentes techniques, huile et aquarelle essentiellement, sur des sujets figuratifs, paysages, sous-bois, fleurs, animaux... Puis, j’ai cherché à reproduire quelques Maîtres, tels TOFFOLI qui me questionnaient avec ses transparences, KANDINSKY, pour lequel j’ai une attirance particulière et peintre auquel je dois le déclic pour l’abstrait qui m’anime aujourd’hui...

 

RankArt : Pourquoi avoir choisi la peinture comme mode d’expression plutôt qu’un autre ? Quel a été le déclic ?

Monique Chozenon-Bourras : Pourquoi  la peinture ?... Une attirance indéniable pour les couleurs, le besoin de créer. Le déclic, je le dois à un collègue de travail qui un jour m'a montré un tableau qu'il venait de produire...

 

RankArt : Pourquoi ces choix de sujet, de technique, de style ?

Monique Chozenon-Bourras : Kandinsky m'a carrément émue lorsque j'ai vu, à Paris, entre autres parmi ses toiles, son tableau « Jaune-Rouge-Bleu »... je venais tout juste de le copier à la demande de ma fille, un énorme défi pour moi... mais dès cet instant, je me suis tournée vers l'abstrait, d'autres techniques, d'autres peintres...

 

RankArt : Qu’est ce qui, de façon générale influence votre peinture (peintre, cinéma, musique, auteur…) ?

Ma créativité puise ses sources dans les couleurs qui m’entourent, la nature,les animaux, les objets inanimés, je peux « flasher » sur un tissu, sur la forme d'un objet...

 

RankArt : Quel est le point de départ d’un tableau, la genèse d’une œuvre (un schéma, une image, le hasard, l’imagination seule, un peu de tout ça…) ?

Monique Chozenon-Bourras : Il y a quelques mois encore, je préparais un futur tableau sur un bloc... Maintenant je commence un tableau avec une idée et me laisser emporter dans un cheminement qui au final n'a plus rien à voir avec l'intention de départ. En revanche, lorsqu'on me demande de restituer sur une toile, d'après photo, je ne m'accorde aucun délire... là je ressens qu'une formation ou une école me fait défaut !

RankArt : Avec quel peintre d’hier auriez-vous aimez vous entretenir ? Et pourquoi ?

Monique Chozenon-Bourras : Kandinsky peut-être... son parcours, sa vie, son œuvre, mais je ne suis pas sûre, de même j'aurais aimé connaître De STAËL... et tant d'autres !

 

RankArt : Pouvez-vous nous citer un tableau que vous rêveriez de voir en vrai ? Pourquoi ce tableau ?

Monique Chozenon-Bourras : « L'enfant géopolitique observant la naissance de l'homme nouveau » de DALI. Je le trouve magnifique et le message, ou son interprétation, nous concerne toujours...

 

RankArt : Quelle est l’exposition d’un autre artiste qui vous a le plus marqué ?

Monique Chozenon-Bourras : L'exposition qui m'a le plus marquée est indéniablement Kandinsky, mais la première de ma vie fut RENOIR et là encore j'étais subjuguée !

 

RankArt : Quel est votre plus fort souvenir d’exposition personnelle et pourquoi ?

Monique Chozenon-Bourras : Mon plus fort souvenir d'expo personnelle, ma première expo, c'est d'avoir vendu un tableau (une tête de cheval) avant même de l'installer sur le chevalet... il a fait toute l'expo avec la pastille « VENDU » Je n'y croyais pas !!!

 

RankArt : Artistiquement parlant, y a-t-il un rêve que vous n’avez pas encore réalisé ?

Monique Chozenon-Bourras : Je rêve d'aller dans le désert, voir comment vivent les Touaregs... de tenter très humblement de « capter » et restituer la lumière, les couleurs, de me confronter à cette immensité... mais quasiment irréalisable 

 

RankArt : Pour se faire une idée de votre personnage de façon plus général, j’aime bien soumettre à nos artistes invités les questions un peu naïves du thème de l’île déserte…

-Sur une île déserte vous emportez…

*Quel film ? La ligne verte... ou le Comte de Monte Cristo

*Quel livre ? Un polar

*Quelle musique ? Erroll Garner... du Jazz en tout cas

*Quel objet ? Des tubes de peinture

*Lequel de vos tableaux ? Aucun... j'imagine plutôt en créer un sur place

 

RankArt : Quel voyage aimeriez-vous encore faire ?

Monique Chozenon-Bourras : Le désert


RankArt : Quelles étaient vos ambitions d’enfant pour votre vie d’adulte ?

Monique Chozenon-Bourras : Mes ambitions d'enfant, soigner, infirmière... là, je suis carrément passée à côté, mais je ne regrette rien et je retiens surtout de la peinture que la maîtrise est longue, semée d'embûches, que c'est une étude et une recherche permanente qui me passionnent.

Merci Monique !

Retrouvez Monique Chozenon-Bourras sur sa page Facebook.

© 2016 par RankArt

Autrech 09800 Saint Lary, France

  • Facebook Clean
  • Twitter Clean