Luis Photographe

Découvrez ses photos plus bas !
Medeya : Pouvez-vous présenter l’artiste photographe que vous êtes en quelques mots?
Luis Photographe : Comme beaucoup, avant tout un passionné de photos. Cette passion est venue assez tardivement chez moi (33 ans). J'ai commencé les photos avec la venue de ma petite fille. A partir de la, la photo est devenu de plus en plus prenante. J'ai tout de suite accroché avec le portrait. Au fur et à mesure que j'apprennais et que je fesais des shoots cela s'est affirmé avec une préférence pour le portrait assez serré et centré. Une sorte de photo cinématographique ou  les expressions, l'atmosphère et la composition sont les clés des clichés.

 

Medeya : Quel a été le parcours professionnel et artistique qui vous a forgé en tant qu’artiste auteur-photographe?
Luis Photographe : Un full autodidacte. Un mix de découverte par moi même et de tutoriels trouvés sur le net.

 

Medeya : Qu’est ce qui, selon vous, vous a orienté vers la photographie  plutôt qu’un autre mode d’expression ?
Luis Photographe : La naissance de ma fille et l'envie d'immortaliser ces moments éphémères.

 

Medeya : Votre vie et ses étapes influencent-t-elles l’orientation de votre travail et de quelle manière ?
Luis Photographe : Effectivement mon travail (formateur) à influencé un certain style dans mes photos. Etant souvent en déplacement je n'avais que les soirs de disponible pour faire des photos. Du coup je cherchais du monde un peu partout en France pour faire des petites collaborations. J'ai vite dû m'habituer à shooter le soir, avec juste mon boitier et mon 50mm F1, 8, sans flash, sans préparation, sans connaître les lieux, les personnes, sans maitrise du temps, bref, de la totale improvisation. Finalement, tous ces inconvénients ont été positifs car cela m'a forcé à m'adapter à pleins de points inconnus.

 

Medeya : Comment définiriez-vous votre travail artistique ? Que dites-vous de vos œuvres photographiques à une personne qui ne les a jamais vues?
Luis Photographe : De la photographie humaine. Rarement des artifices, souvent juste une personne, une lumière naturelle ou la vitrine d'un magasin pour éclairer et hop c'est dans la boite.
 

Medeya : Qu’est ce qui, de façon générale influence votre démarche (peintre, cinéma, musique, auteur) ?
Luis Photographe : C'est plutôt le partage et l'envie de passer un bon moment. J'aime faire de la photo. Je m'inspire rarement d'autre chose que de la personne que je prends en photo.

 

Medeya : Quel est le point de départ d’une photo (un schéma, une image, le hasard, l’imagination seule, un peu de tout ça) ?
Luis Photographe : Tout commence quand j'ai un moment de libre (entre le travail et la famille). Généralement je lance un « appel » sur les réseaux sociaux pour savoir qui est disponible tel ou tel jour à telle heure. Le premier qui répond est sélectionné. Ensuite on échange un peu (email/messenger), je dis à la personne de venir comme elle le souhaite, juste d'être à l'aise car on marche un peu quand même généralement. Puis on se retrouve le jour J et c'est parti.

 

Medeya : Quels conseils donneriez-vous à un photographe débutant ?!
Luis Photographe : D'avoir toujours sont boitier sur lui et de shooter shooter shooter. J'ai mon reflex tout le temps sur moi quand je sors, on ne sait jamais.

 

Medeya : Avec quel auteur-photographe aimeriez-vous entretenir ? Et pourquoi ?
Luis Photographe : J'aimerais bien rencontrer Jaime Ibarra. J'adore son atmosphère.

 

Medeya : Selon vous, à partir de quel moment un photographe, un musicien, un peintre… devient un artiste ?
Luis Photographe : Quand on reconnaît ses photos sans aucune signature, titre etc...que cela soit juste visuel.

 

Medeya : Quelle exposition d’un autre artiste vous a le plus marqué ?
Luis Photographe : Une exposition de Julie de Waroquier. Julie respire la joie quand on la rencontre. C'est agréable de voir des artistes facilement accessibles, humble et qui créer des petits chefs-d’œuvre.

 

Medeya : Quel est votre plus fort souvenir d’auteur-photographe ?
Luis Photographe : Partir sur Strasbourg, trouver des personnes pour faire un shoot et au final shooter deux cousines Moldaves. Le monde n'a plus de frontières, c'est très enrichissant de croiser des personnes de partout.

 

Medeya : Avez-vous des activités  qui gravitent autours de votre casquette d’auteur- photographe ? 
Luis Photographe : Non, juste la photo qui est une passion qui réclame beaucoup beaucoup de temps.
 

Medeya : Artistiquement parlant, il y a-t-il un rêve que vous n’avez pas encore réalisé ?
Luis Photographe : Shooter en apesanteur ? Ca doit être fun à faire.

 

Medeya : Avez-vous une  actualité artistique ? Si oui, quelle est-elle ? Quels sont vos projets ?
Luis Photographe : Rien de bien précis pour le moment vu que je prévois quasi rien à l'avance. Cependant je pense que je tenterai bien cette année de faire des photos plus poussées en post production.

 

Medeya : Pour se faire une idée de votre personnage de façon plus générale, j’aime bien soumettre à nos artistes interviewés les questions un peu naïves du thème de l’ile déserte…
    -Sur une île déserte vous emportez…
    *Quel film ? L'armée des douze singes
    *Quel livre ? Les piliers de la Terre (bon ok c'est le seul livre que j'ai lu)
    *Quelle musique ? Trop trop dur, j'écoute tellement de choses différentes que je ne sais même pas déjà quel style emmener alors juste une musique....
    *Quel objet ? Vraiment ? Bah mon boitier:p
    *Laquelle de vos photographies? Une photo de ma petite famille

 

Medeya : Quel voyage aimeriez-vous encore faire ?
Luis Photographe : Tour du monde et shooter partout partout partout.

 

Medeya : Quelles étaient vos ambitions d’enfant pour votre vie d’adulte ?
Luis Photographe : M'amuser. Je pense que j'ai réussi pour le moment.

 

Merci Luis !

Retrouvez Luis Photographe sur son site Web et sa page Facebook.

© 2016 par RankArt

Autrech 09800 Saint Lary, France

  • Facebook Clean
  • Twitter Clean